Propreté chiot Chez un chien, l’apprentissage de la propreté commence à partir du moment où votre chiot arrive à la maison. La propreté du chiot est le premier apprentissage que vous devez inculquer à votre boule de poils. Ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère et vous devez faire preuve d'une réelle implication, c'est un travail qui se fait à deux. Un chien a besoin d'uriner fréquemment, au moins toutes les 2 heures. Lorsqu'un chien a un besoin, vous remarquerez qu'il tourne en rond, cherche autour de lui et renifle les coins pour aller se soulager. Finalement, l’apprentissage de la propreté du chiot n’est pas compliqué mais il faut être patient et persévérer sans jamais relâcher.  

Comment apprendre à être propre à son chien ?

Il y a plusieurs façons d'apprendre les règles de propreté. Tout le monde est capable d'apprendre à être propre à son meilleur ami à poil, sans le punir, sans crier et encore moins sans le brutaliser. Il existe une méthode basé spécialement sur le renforcement positif. Deux choses sont à prendre en compte : l'âge et la quantité d'eau et de nourriture avalé par le chien. Un chiot de 5 à 10 semaines ne peut pas se retenir longtemps, il peut contrôler sa vessie pas plus d'une heure. A partir de 3 mois, il se contient presque 3 heures. Et enfin, à l'âge adulte, il peut se retenir entre 8 et 10 heures qui est le maximum. Évidemment, il faut aussi prendre en compte la quantité d'eau que le chien a bu. Un chiot a besoin d'éliminer après avoir manger ou bu. Le maître doit donc être présent pour le faire sortir sinon un chien dans un appartement ou une maison n'aura pas d'autre choix que de faire ses besoins à l'intérieur. Dans tous les cas, un chien doit être sorti le plus souvent possible, en particulier le matin au réveil, après les repas et le soir avant qu'il s'endorme. Le fait de le sortir souvent dans la journée, aidera l'apprentissage de la propreté. Progressivement, réduisez les sorties pour habituer votre chien à attendre.  

A ne pas faire :

Si votre chiot a uriner dans la maison, il ne faut pas le gronder. Au contraire, si vous le punissez, il ne comprendra pas la raison. L’intimidation ne fera qu'aggraver la relation. Pour un meilleur apprentissage, votre chiot doit se sentir en confiance avec vous, d'où l'importance de tisser des lien fort de confiance dès le départ. Voici donc une liste d'erreurs à ne pas reproduire.
  • En cas d’accidents, il ne faut surtout pas brutaliser l'animal en lui mettant le museau dans ses excréments ou son urine. Au contraire, cela ralentirait l'apprentissage et le chien ferait un blocage.
  • Si vous devez reprendre ou punir votre chien, faite le tout de suite. Un chien vit dans le présent et ne comprend pas s'il est puni trop longtemps après sa bêtise.
  • Ne vous cachez pas pour le surprendre en train de faire ses besoins, il n'aura plus confiance et ira se cacher les fois suivantes et ou se retiendra de faire.
  • Ne pas définir un coin pour votre chiot. Pour un résultat plus rapide de l'apprentissage, il est conseillé de lui déterminer un coin à lui où il pourra faire ses besoins. C'est un repère pour lui.
  • Ne pas sortir votre chien régulièrement. Vous devez respecter le timing en le sortant souvent dans la journée (le matin au réveil, plusieurs fois dans la journée et avant de se coucher). A vous de repérer le moment de le sortir.
  Vous l'aurez bien compris, l'apprentissage de la propreté n'est pas si compliqué mais vous devez faire preuve de patience et apprendre les bonnes règles à votre chiot. N'hésitez pas à encourager et surtout à le féliciter au fur et à mesure. Le chien a besoin d'être accompagné dans cet apprentissage et il a envie de faire plaisir à son maître.
Fermer le menu